Raid Citroën et poste saharienne

À la suite de la Première Guerre Mondiale, la France, pour des raisons économiques essentiellement, envisage une liaison directe et rapide entre ses colonies par le Sahara. André Citroën travaille sur des prototypes automobiles performants capables de franchir le désert. En 1920, Citroën achète le brevet d’exploitation du procédé Kégresse-Hinstin, lequel consiste en une chenille de caoutchouc enroulée autour de deux poulies à l’arrière du véhicule, permettant en quelque sorte une conduite  » tout terrain  » et donne naissance à l’auto-chenille B2 K1 ; une vingtaine de véhicules sont mobilisés pour la traversée du Sahara.

En 1922, la mission Haardt-Audouin-Dubreuil, qui consistait en une double traversée du Sahara, est une réussite ; elle parvient à relier Touggourt à Tombouctou par le Sahara en automobile. L’expédition dura 20 jours, du 17 décembre 1922 au 7 janvier 1923 ; elle rendit possible la transmission du premier courrier postal transsaharien.

Une seconde expédition eut lieu un an plus tard. Comme la première, elle fut un grand succès, ainsi que le rapporte le journal « Le Figaro » :

Les auto-chenilles Citroën reviennent de Tombouctou à Colomb-Béchar Elles effectuent la traversée du Sahara du Sud au Nord en 7 jours, comme à l’aller. M. André Citroën vient de recevoir de M. Audouin-Dubreuil le télégramme suivant

« Colomb-Béchar. Aujourd’hui lundi, 18 février, à 3 heures du matin, j’ai atteint Colomb-Béchar, réalisant ainsi dans les deux sens, nord-sud et sud-nord, la seconde traversée du Sahara eu automobile. J’espère que cette nouvelle traversée fera faire un nouveau progrès à l’œuvre à laquelle nous nous consacrons celle de liaisons rapides entre nos grandes colonies. Nos- voitures attendent au bivouac l’heure de leur réception officielle à (Colomb-Béchar. qui sera suivie de la remise du premier courrier postal transsaharien carié par auto-chenilles de Tombouctou à Colomb-Béchar ».

Rappelons à nos lecteurs que M. Audouin-Dubreuil était parti avec trois auto-chenilles Citroën le 21 au matin de Colomb-Béchar il atteignait Bourem, sur de Niger, le 1er au soir et rentrait à Tombouctou le 2 février au matin. Après cinq jours de repos à Tombouctou, il en repartait le 8, atteignait Bourem le 9 et en repartait le 11 au matin. Au cours du retour qu’il a effectué en sept jours, M. Audouin-Dubreuil a, de plus, accompli deux reconnaissances une dans la vallée du Tlenisi et l’autre dans l’oued de la vallée de la Saoura. Ajoutons également que, de-même que l’an dernier, la mission Haardt-AudouinDubreuil effectua le parcours aller-retour, parlant avec cinq auto-chenilles et revenant avec son matériel au complet, de même aujourd’hui- la mission Audouin-Dubreuil, partie avec .trois autochenilles, revient également avec son matériel au complet.

Les services réguliers, qui seront établis des l’hiver prochain, offriront donc, pour le public qui y sera appelé à faire ses voyages, les plus grandes garanties de sécurité. »

La mission avait ainsi emporté du courrier et a bénéficié d’un cachet spécial toujours apposé à l’encre bleue le 17 décembre 1922, sans doute de Touggourt:

POSTE TRANSSAHARIENNE AUTOMOBILE

L’expédition ayant été un succès tous les plis sont arrivés à Tombouctou le 7 janvier 192.

Pour autant ce projet, tout comme celui de Citroën d’organiser des voyages pour touristes, fut cependant avorté. Il en reste des oblitérations du 17 décembre 1922 sur lettre et un beau livre de photographies dans la mode de l’exotisme de l’époque :  Le raïd Citroën. La première traversée du Sahara en automobile. De Touggourt à Tombouctou par l’Atlantide.

Sources

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k33404409/

http://archives.quaibranly.fr:8990/accounts/mnesys_quaibranly/datas/medias/Pole_archives/vente%20audouin-dubreuil_aguttes_18102010.pdf

https://lautomobileancienne.com/raid-citroen-touggourt-tombouctou-la-croisiere-des-sables/

http://semeuse.blogspot.com/2018/07

HAARDT (Georges-Marie). AUDOUIN-DUBREUIL (Louis). Le raïd Citroën. La première traversée du Sahara en automobile. De Touggourt à Tombouctou par l’Atlantide. Paris, Librairie Plon, 1924.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s