Entiers postaux : cartes-lettres et enveloppes

CARTES – LETTRES

Les cartes-lettres ont sans doute été imprimées à plat en planches de 24.

Une première période couvre les années 1920-1923, elle ne concerne que les cartes lettres au type 4. En revanche, une seconde époque de 1924 à 1925 concerne les types 3 A et 4.

Les cartes au type 4 de 1924-1925 sont différentes de celles des années 1920-1923, le cliché du timbre n’est plus en effet à la même position que durant la première période (ce qu’on vérifie en mesurant la distance séparant le timbre de la mention « carte-lettre », par exemple) On aurait là alors l’explication de l’entier au type 3 : au lieu de 6 clichés de quatre lettres au type 4 (ce qui fait donc bien une planche de 24), on aurait eu 6 clichés de 3 types 4 associés à un type 3 : la deuxième période serait donc caractérisée par ce nouveau cliché type.

La numérotation que nous retenons est celle de l’ACEP (Association des Collectionneurs d’Entiers Postaux).

On prendra soin de distinguer les TSC, les repiqués, les entiers annonces.

Les entiers timbrés sur commande (TSC), dont le support était fourni par les particuliers, était ensuite imprimé par l’administration. Ces entiers sont souvent commémoratifs (souvenirs, expositions…) ou privés (matériel de correspondance différent du matériel officiel ou adresse des maisons de commerce).

Les repiquages sont des impressions privées sur des entiers officiels. Certains repiquages illustrés, des bons de commande, des support de retour de correspondance, mènent parfois à une confusion avec les entiers TSC. Pourtant un repiquage garde toutes les caractéristiques de l’entier officiel : support, couleur, date, taille… alors qu’un entier TSC diffère en cela parfois complètement. Un repiquage n’a donc pas vraiment de raison de voir sa valeur très au delà de la valeur de l’entier officiel correspond, alors qu’un TSC est beaucoup plus rare, puisque traité au cas par cas.

Les entiers – annonces étaient des entiers sur lesquels un publicitaire accordait différents emplacements à des annonceurs, l’entier étant divisé en cases, le produit de la vente publicitaire permettant alors de vendre à bas coût, voire de donner l’entier. Les « entiers annonces » étaient vendus dans les bureaux de tabac à une valeur inférieure à celle de l’affranchissement. On a aussi pu distribuer gratuitement ces entiers annonce par l’intermédiaire de l’annonceur même. Dans tous les cas, la différence entre le prix de revient et le prix de vente était compensée par la vente des emplacements publicitaires. Ils étaient obtenus soit par timbrage sur commande (TSC), soit par repiquage (impression privée sur un matériau acheté auparavant à la poste).

La réalisation et la diffusion des entiers postaux avec annonces a été réglementée, en France, par des textes officiels   :

ARRÊTÉ  MINISTÉRIEL  DU  12 MAI 1887
Article 1 : La mise en vente à prix réduit ou la livraison gratuite au public des cartes postales, cartes-lettres et enveloppes timbrées achetées à l’Administration et revêtues ensuite d’annonces imprimées peut être autorisée.
Article 2 : Cette mise en vente ou cette livraison gratuite peut avoir lieu par l’intermédiaire de dépositaires particuliers, ainsi que par les débits de tabac. Les receveurs des Postes et des Télégraphes ne doivent y coopérer à aucun titre.

Une autorisation préalable était donc nécessaire à l’impression de publicités. Cette autorisation a néanmoins pris fin en 1908 par un arrêté ministériel du 1er mai 1908, portant abrogation des arrêtés ministériels des 12mai 1887 et 20 février 1896, concernant la vente à prix réduit ou la livraison gratuite de formules postales revêtues d’annonces.

« Le Ministre du travail et de la prévoyance sociale, chargé par intérim du Ministère des travaux publiques, des Postes et Télégraphes, sur la proposition du sous-Secrétaire d’État des Postes et Télégraphes,

Arrête :

Sont rapportés les arrêtés ministériels du 12 mai 1887 et du 20 février 1896, concernant les conditions de vente à prix réduit ou de livraison gratuite au public des cartes postales, cartes-lettres et enveloppes timbrées de fabrication officielle ou privée et revêtues d’annonces.
Paris, le 1er mai 1908. »

On ne peut que constater que ceci ne fut pas vraiment suivi.

Carte lettre au format 130 x 80 mm  (A.C.E.P. N° 52).

• dates 017 à 502 (1920-1925).

Ces dates se lisent avec pour le premier chiffre le millésime de l’année et pour les deux derniers chiffres le quantième de la semaine. Ainsi 017 signifie 1920, 17ème semaine

Première période : le timbre au type 4 est situé à 9 mm du dernier E de CARTE-LETTRE

  • 1920 : 017 à 024, 028, 034, 051, 052
  • 1921 : 101 à 105, 137 à 140, 144 à 151
  • 1922 : 201, 202, 214 à 216, 218 à 224, 227 à 229, 231

Deuxième période : le timbre au type 4 est situé à 8 mm du dernier E de CARTE-LETTRE

  • 1923 : 327 à 338, 340 à 350
  • 1924 : 403, 405, 411, 420, 430, 435, 440, 444, 446 à 452
  • 1925 : 502

Il existe plusieurs nuances de papier carton, du gris-rose au chamois.

Chamois

Carte lettre IV (034)

Gris rose

Carte Lettre Type IV (353)

Il existe de nombreuses variétés autres que les nuances de couleur, notamment :

  1. non pliée, non perforée
  2. piquage décalé
  3. date renversée

Carte lettre au format 130 x 80 mm  (A.C.E.P. N° 52 A).

Deuxième période : le timbre au type 3 A est situé  à 8 mm du 2ème E du mot CARTE-LETTRE

• dates 447 à 452 et 502 (de Novembre 1924 à Janvier 1925).

Carte Lettre Type IIIA (448)

Là aussi, il existe de nombreuses variétés, mais comme pour le timbre de feuille à l’unité, elles sont beaucoup plus rares que sur l’autre type du fait du peu de longévité de ce type qui n’a connu que 7 semaines d’impression.

Repiquage commercial

Hors collection : carte lettre repiquée, Montré et Cie, Bordeaux, CL au type 3 A

carte-lettre-repiquage

On notera qu’il existe des cartes-lettres annonces avec timbre au type 4 :

• Exclusif office. M Warmos. Publicités de Vichy. Expo Arts Déco 1924

• La publicité postale, 4 rue Le Pelletier. Petit fascicule de 4 pages, date 338.
« Partout, toujours frais, toujours parfait, Royal Gaillac » au verso

On peut en voir une variété remarquable ici, sur la collection de Jean Vigneron : http://www.ffap.net/Collections/PageBdD.php?idc=3128&nof=5&np=7&tp=O

• « Le MESSAGE » (reconnue et numérotée ACEP 13) Papier mince, vert clair, format 155x 120 mm.
Cette présentation date de 1924 avec  un fascicule de 4, 8 ou 32 pages : 2.000 environ ont servi sur un tirage de 20000 exemplaires.

Variétés des Cartes-lettres

Beaucoup de variétés se retrouvent sur cette présentation, elles sont en fait surtout liées au piquage, comme par exemple cette enveloppe :

Carte-lettre-piquage-decale

ENVELOPPES

Les entiers postaux sous forme d’enveloppes sont tous au type IV. Il existe deux grands types : l’un avec inscriptions (ACEP n°70), l’autre sans inscription (ACEP n°71). Elles ont un format de 147X122 mm, l’intérieur est lilas ou grenat (ACEP 71 uniquement)

Enveloppe avec inscriptions

On connait 3 dates 015,016 et 017 datant forcément de 1920, et une émission sans date de 1921.

Enveloppe IV avec inscriptions

Repiquage

Doussan

L’enveloppe repiquée est parfaitement identique à l’enveloppe vierge de l’administration :
même taille (147 x 112), même papier, même couleur.

Enveloppe sans inscription

Éditée de 1921 à 1925, elle est caractérisée par l’absence d’inscription et de date.

Enveloppe IV normal

A noter que ces enveloppes étaient vendues par la poste au tarif de 28c l’unité, par liasse de 10 enveloppes :

Enveloppe-bande-pour-paquet

Repiquage

enveloppe-repiquage-poussif

 L’enveloppe repiquée est parfaitement identique à l’enveloppe vierge de l’administration :
même taille (147 x 112), même papier, même couleur.

 

Surcharges des cours d’instruction

Comme sur les timbres, les surcharges pour les cours d’instruction sont noires et imprimées en typographie. D’abord surchargés « Annulé », ces entiers furent ensuite surchargés « Spécimen ».

Surcharge « Annulé »

Carte-lettre au type IV 1920

carte-lettre-annule

Enveloppe sans inscription 1911

enveloppe-type-iv-sans-inscriptions-annule

Enveloppe avec inscription 1923

enveloppe-iv

Surcharge « Spécimen »

Carte-lettre type 4

carte-lettre-specimen-type-4

Carte-lettre type 3 A

carte-lettre-specimen-type-3

Enveloppe, sans inscription

enveloppe-specimen-sans-inscription

 

 

Publicités