Usages non postaux : Timbres monnaies

Usage de Timbres comme Monnaie

Les timbres-monnaie furent créés pour pallier une pénurie de petites monnaies métalliques (principalement 5, 10 et 25 centimes), néfaste aux échanges et au commerce. Les Chambres de commerce et d’industrie émirent des jetons et billets, principalement mais non exclusivement, de 50 centimes et 1 franc en nombre insuffisant toutefois. Aussi certains commerçants locaux utilisèrent-ils des timbres postes pour rendre la monnaie à leurs clients. Or le timbre est fragile, l’on décida donc de le protéger. Les commerçants firent imprimer des cartons qui se détérioraient rapidement. Puis l’on mit les timbres dans des sachets et dans des pochettes. Mais là aussi ce n’était pas satisfaisant.

Ces timbres en sachets se révélant trop fragile, Edouard Bouchaud-Praceiq inventa un procédé pour fabriquer des timbres-monnaie métalliques dont il déposa le brevet en mars 1920. Par la suite, il céda la licence et les droits d’exploitation à Robert Binds Shedler qui possédait une entreprise spécialisée dans l’estampage et l’impression sur fer-blanc, celui-ci déposant alors la marque FYP (Fallait Y Penser). Il s’agissait donc de petits boîtiers ronds (33mm) en métal retenant prisonnier le timbre entre la paroi métallique et une rondelle transparente de mica ou de cellophane. Cette paroi métallique était réalisée soit en aluminium ou en fer-blanc estampé.

Le prix de revient étant assez élevé, c’est la publicité qui va amortir le coût de fabrication et permettre une grande diffusion. Cette « réclame » va séduire particulièrement les banques dont le Crédit Lyonnais. De grandes quantités de monnaies de nécessité, principalement en aluminium, fer et laiton furent alors frappées.

D’après P. Broustine,  » Le prix de revient de ces capsules métalliques, était élevé sans compter bien sûr en plus, le montant de la valeur du timbre qui était inclus (…) La fabrication, pour une firme, était au moins de 1000 exemplaires et coutait 100 francs pour les capsules estampées, soit 10 centimes pièce. Pour les capsules polychromes, le prix de revient tombait à 75 francs le mille, soit 7 centimes 1/2 l’unité. Cela était très cher pour un produit qui ne valait après tout que le prix du timbre qu’il contenait, et la grande trouvaille qui fait aujourd’hui l’attrait de cette collection est d’avoir associé au timbre-poste, la publicité, ce qui, en abaissant énormément le coût de revient, en a permis la grande diffusion.« 

On retiendra que chaque capsule a donc été produite en grand nombre, au minimum 1000 exemplaires. mais certaines sociétés comme le Crédit Lyonnais ont connu au moins 12 tirages différents.

Cette situation a duré jusqu’en 1923, date à laquelle la frappe de pièce de 5 centimes à repris à l’Atelier des monnaies.

Pochettes de timbres

Tout d’abord dans des pochettes fermées portant le nom de la maison de commerce,  puis en carnet (d’une valeur de 1 franc ou  multiple de 1 franc) pour pallier la pénurie de billets (début 1920).

NOTA / Dans l’inventaire qui suit, on ne retiendra avec Broustine  dans Timbres Monnaies, 1988, que ce qui concerne le 25c bleu. On y ajoute, sous réserve de confirmation par d’autres philatélistes ce qui a pu être découvert depuis.

On connait :

Au Printemps
Pochette de taille variable fermée par étiquette bleue ronde de 17 mm.

Hors collection : sachet monnaie

http://collectiondemonnaie.net/timbresmonnaie/index.html

Il existe aussi une grande pochette contenant 8 timbres à 25 c  ; étiquette de fermeture rectangulaire rouge et noir « 2F »

Batignolle Cinéma

Pochette à 1fr – 4x 0,25

Biarritz Bonheur

Hors collection : sachet monnaie

biarritz bonheurhttp://semeuse.blogspot.fr/2011/10/timbres-monnaies-peut-etre-une.html
découvert récemment… preuve que beaucoup d’autres doivent surement exister encore.

Boka 25c

Sachet monnaie, étiquette en bleu environ 22 mm

Brosserie Rouy – Paris

Sachet monnaie cartonné, étiquette rouge et noire

Castel-Chabre Toulon, mention 25 c

Sachet monnaie étiquette en bleu

CF Cousin frères – Paris

Grande pochette  – étiquette de fermeture ronde blanc/rouge – 4x 25 c

Coopérative financière – remboursable en billets de banque

Grande pochette imprimée étiquette en blanc et rouge – 4x 25 c

Couleur et vitrerie L. Moreau

Grande pochette étiquette mention manuscrite « 2F » – 8 x 25 c

Droguerie Conton – Bayonne

Sachet monnaie imprimé en bleu

Galeries Lafayette

Hors collection : sachet monnaie

Nota : l’étiquette de fermeture du 25c est bleu-noir
http://collectiondemonnaie.net/timbresmonnaie/index.html

G Moreau

Grande pochette de 44 mm,
étiquette ronde blanc sur bleu avec au centre « 1F » manuscrit – 4x 0,25

Maison Prunier huitres poissons de mer – Paris

Grande pochette imprimée en bleu – 4x 0,25

Manufacture française d’armes et de cycles de St Etienne

Grande pochette imprimée en bleue 4x 0,25

Nouvelles Galeries – 25c – Laval

Sachet monnaie imprimé  + étiquette rouge

Nouvelles Galeries – 25c – Les Sables

Sachet monnaie imprimé  + étiquette bleue

Perret 107 rue St Lazare 1

Sachet monnaie contenant 4 timbres

Pharmacie principale Saint Étienne

Sachet monnaie  + étiquette vert-noir – 4 timbres

Hors collection : sachet monnaie

pochette-25c

http://collectiondemonnaie.net/timbresmonnaie/index.html

Restaurant Duval

Sachet avec mention manuscrite 1 fr timbres au verso 29 janvier 1920 – 4 x 0,25

Timbre monnaie 1F. Limoges

Grande pochette avec étiquette marron, bloc de 4

Carnet porte-timbre

Printania

5 rue d’Amiens – Lille

Hors collection : carnet porte timbre – Printania

Carnet posrte timbre printaniaTimbroscopie n° 157 , mai 1998

Société James

Au recto, au centre dans un ovale M. Chiraux avec inscription « Librairie générale, papéterie, Boulogne sur Mer »

Hors collection : carnet porte timbre – James

carnet james.pnghttp://www.bondy-numismatique.com

Carnets – Monnaie

Pharmacie principale de Paris

Carnet de 4 timbres poste 1920
Couverture rose clair de 6+5 mm de large et 40 mm de haut
Inscription au moyen d’un cachet rectangulaire portant la date : 13 avril 1920 en dessous de cette date 1 franc

Aine – Montaillé

Carnet de 4 timbres poste 1920
Couverture mauve de 65 mm de large et de 55 mm de haut
Inscription : Aine – Montaillé Paris Aix – les – Bains Cannes
(4 timbres à 0,25) 1 Franc

Bazar de l’hôtel de ville – Paris
Couverture mauve de 55 mm de large et de 60 mm de haut
Inscription au moyen d’un cachet rond violet double cercle de 35 mm de diamètre : Bazar de l’hôtel de ville * Paris * 1 F au centre

Hors collection : Carnet de 4 timbres poste 1920

carnet monnaie BHVhttp://www.semeuse.com/140_usage_non_prevu.html

• Idem avec couverture orange et cachet violet foncé

• Idem avec inscription manuscrite : Crise de monnaie 1920

• Idem avec couverture beige et 2 F au centre
Cachet violet foncé – Carnet de 8 timbres poste à 25 centimes

Grands magasins du Louvre

Carnet de 4 timbres poste 1 franc
Couverture blanche de 55 mm de large et 65 mm de haut
Inscription en noir

Carnet de 8 timbres poste 2 francs
Couverture bleutée de 110 mm de large et 60 mm de haut
Inscription en noir

Julien Damoy

31 Boulevard de Sébastopol Paris

Carnet de 4 timbres poste 1 Fr
Couverture crème de 55 mm de large et de 28 mm de hauteur

Avis : Ces Carnets sont repris en paiement à nos caisses
Prière d’en vérifier le contenu

Aux quatre saisons

Comestibles 66, Rue de la Boétie, 66 Paris (VIII)

Carnet de 4 timbres poste à 25c pour 1 Franc
Couverture gris vert de 70 mm de large et de 55 mm de haut
Inscription en noir
Avis : Ces carnets son repris en paiement à nos caisses
Prière d’en vérifier le contenu – E Cuvelier imp 22 Rue des Lombards

H. Lahaye

Rue de Lévis 15 & 17

Carnet de couverture blanche de 63 mm de large et de 60 mm de haut
Inscription en violet noir 2 F
Au verso : Nos carnets complets sont seuls repris

Grands magasins de la samaritaine Paris

Carnet de 4 timbres poste à 1 franc
Couverture vert clair de 110. mm de large et 60 mm de haut
Inscription en noir

Carnet de 8 timbres poste à 2 francs
Couverture vert clair de 110. mm de large et 60 mm de haut
Inscription en noir

Jetons en fer blanc

Enfin sous forme de jetons en fer blanc ou en aluminium, recouvert d’une feuille transparente en mica. Le brevet fut déposé le 29 mars 1920,  la marque « FYP »  (pour « fallait y penser ») fut quant-à-elle, déposée le lendemain.

A
Agglomérés Reneaux  : crème, vert et noir, timbre sur fond rouge ou fond orange
Alimentation Pietri : doré, noir et rouge
American Optical : doré, noir et rouge
Amourette : doré, noir et rouge
Anisette Marie Brizard : vert, crème, noir, timbre sur fond rouge
Armes BALP : doré, noir et rouge (Il existe un 20c brun, pièce d’amateur!)
Au Bon Marché : estampé
Aubrun : estampé

Timbre monnaie1.png

Au Confortable : estampé

B
Banque Boutin – Dinard : estampé
Banque Charpentier : doré, noir et rouge
Banque de l’Indochine (au centre NOUMEA) : estampé
Banque de Marseille : doré, noir et rouge
Banque Jousseaume : doré, noir
Banque Vasseur : doré, noir et rouge
Belle Fermière – Nogent le Rotrou : doré, noir et rouge
Beucher Olivier – Poitiers : estampé
Bitter Gaillard : doré, noir et rouge

C
Cabinet Dentaire Américain : jaune, noir et rouge (type 1 mention « immeuble de dégustation »)
Caobania : doré, noir et rouge
Cassoret Frères : doré, noir et rouge
C.A.T.A. Transports : doré, noir et rouge
Caves Beaujolaises, Le Raincy (caoutchouc – 1 seule pièce connue)
Caves Dupont-Merklin : doré, noir et rouge
Charbons Breton : doré, noir et rouge
Charcuterie Videau : doré, noir et rouge
Charenton Droniou : estampé
Chaussures André : noir et rouge
Chaussures Berthelot : estampé
Chaussures Julien : estampé
Chicorée Groux : doré, noir et rouge
Chocolat François : jaune, noir et rouge
timbre monnaie 3.png

Chocolat Labouesse (type 1 – inscription sans la mention SGDG) : doré, noir et rouge
Chocolat Masson : doré, noir et rouge
Chocolat Payraud (type 2, inscription chocolat fondant) : doré, noir et rouge
Chocolats Pihan : bleu laiteux et jaune, sur bleu ou sur jaune (grenette d’après Broustine)
Cognac Foucauld : doré, noir et rouge
Cognac Meukow : doré, noir et rouge
Coin Musard : estampé
Comoedia : doré, noir et rouge
Compagnie Française Tissus – Bordeaux : doré, noir et rouge
Comptoir Vaisse : doré, noir et rouge
Concert Mayol, revue tout feu tout femme : doré, noir et rouge
Confiserie Socobas : doré, noir et rouge
Crédit Français : estampé
Crédit Lyonnais : estampé (12 tirages!)

monnaie-recto-verso
Crédit Moderne : doré, noir et rouge
Crédit de l’Ouest : doré, noir et rouge
Cresca (Les meilleures Conserves) : doré, noir et rouge

D
Dame Blanche (à la) : doré, noir et rouge
Dames de France : doré, noir et rouge
Dames de France Bordeaux : doré, noir et rouge fond bleu ou doré
Dames de France Nouveautés : doré, noir et rouge
Dentifrice de Botot : estampé
Ducommun : doré, noir et rouge

E
Esnault (Confection) : doré, noir et rouge

F
Fils JTPF : doré, noir et rouge

G
Galeries de Coutances : doré, noir et rouge
Galeries de France : doré, noir et rouge
Galeries du Havre : doré, noir et rouge (grand 25 rouge)
Galeries Modernes – Nouveautés – Ménage – Ameublement : estampé
Galeries Modernes : doré, noir et rouge
Galeries Modernes Argentan : doré, noir et rouge
Galeries Modernes Arras : doré, noir et rouge
Galeries Modernes Evreux: doré, noir et rouge
Galeries Modernes Fécamp : doré, noir et rouge
Galeries Modernes Honfleur : doré, noir et rouge
Galeries Modernes Trouville : doré, noir et rouge
Grand Bazar le Havre : doré, noir et rouge
Grands Magasins Jones : estampé
Grison Crème: doré, noir et rouge
Ghesquiers Haubourdin :estampé

H
Hôtel Tamaris : doré, noir et rouge
Huitres vertes Jacou : doré, noir et rouge

I
Inoui Tailleur – St Etienne

L
Lacour et Chassériaud : doré, noir et rouge
La Lanterne : doré, noir et rouge
La Ménagère : doré, noir et rouge
Lecluselle et Becquart : doré, noir et rouge
Lefebvre Fils Ainé : estampé
Le Girondin – Bordeaux : estampé
Le Messager de la Haute Savoie : doré, noir et rouge
Lessive Supérieure
Lisez l’Intran : estampé
Louis Biret : doré, noir et rouge

M
Magasins Réunis: doré, noir et rouge

N
Nouveautés Escoffier – Morlaix: doré, noir et rouge
Nouvelles Galeries : estampé
Nouvelles Galeries – St Brieuc, Veuve Guillemot : doré, noir et rouge

O
Office Picard : doré, noir et rouge
Olida : doré, noir et rouge
Omnium français d’électricité : doré, noir et rouge

P
Peinture Matolin Nouvelles Galeries – St Brieuc, Veuve Guillemot : doré, noir et rouge
Peret et Albert : doré, noir et rouge
Petite Epargne : crème, noir et vert
Petrole Hahn : doré, bleu et rouge
Pharmacie Commerciale : doré, noir et rouge
Pharmacie du Progrès : doré, noir et rouge
Pilules Pink : estampé

R
Rainbow Tailor : vert, blanc, noir
Réchaud à gaz Chalot : doré, noir et rouge
Rhum Charleston : blanc et rouge
Rhum Maddhan Aubervilliers : estampé
Rhum Maddhan Martinique : doré, noir et rouge
Riviera (A la) : doré, noir et rouge

S
Selleries Réunies : doré et rouge
Société Générale : estampé
Société Marseillaise de Crédit : estampé
Solderine Bakers : doré, noir et rouge
Spidoléine : doré, noir et rouge

T
Tarragonaise – Liqueur : doré, noir et rouge
Teinture Lataste : doré, noir et rouge
Teinturerie E.Rouchon – Agen : doré, noir et rouge
The Sport : doré, noir et rouge

V
Verney Carron : noir et rouge
Vichy Célestin propriété de l’Etat : doré, noir et rouge
Vianne Lazare Pouss – café : doré, noir et rouge

On peut retrouver une vision d’ensemble ici : collection de monnaie

Bibliographie

  • A. Apaire & B. Sinais, ‘La Semeuse des Timbres-Monnaie’, Timbres (Mars 2002)
  • Dr P. Broustine, Timbres-Monnaie—France et Colonies (1988)
  • S. J Luft, ‘Stamps as Money’, F&C Philatelist (1997)
  • J. Storch & R. Françon, Les Timbres-Poste au Type Semeuse

 

Publicités