Poste aérienne : taxe à 75 c pour le Maroc

Le 1er février 1921, la taxe supplémentaire pour le courrier par avion pour le Maroc a été fixée à 75c. la taxe d’affranchissement de la lettre étant quant à elle à 25c. C’est cette composition d’un affranchissement à 1 franc représenté par quatre 25c. que l’on retrouve ici.

maroc 1 fr.jpg

Taxe de recommandation sur télégramme

La loi du 25 janvier 1873 autorisant la recommandation est très précise :

Le public est admis à recommander les lettres, les cartes postales, les échantillons, les papiers de commerce et d’affaires, les journaux, les imprimés et généralement tous les objets rentrant dans le monopole de la poste, ou dont le transport peut lui être confié en vertu des lois en vigueur (…)
Les objets recommandés paieront, en sus de la taxe qui leur est applicable, selon la classe à laquelle ils appartiennent, un droit fixe (…)

Parmi les objets qui pouvaient être confiés à la poste, il y a bien sûr les télégrammes. Le cas est plutôt peu commun, mais il n’en est pas moins réel. C’est le cas ici, où un télégramme est envoyé de Lille vers Bruxelles, admis en recommandation, au tarif de la lettre recommandée pour l’étranger.

rec télégramme.png

L’intention de recommandation est ici manifeste par l’apposition d’une vignette de recommandation du bureau de Lille – cf Instruction n° 648 de septembre 1909 : « Les bureaux recevront des étiquettes gommées portant l’indice R. et un numéro d’ordre, destinées à être collées sur les lettres (…). »

Poste aérienne : taxe à 50 c pour les Pays Bas

En 1921, la taxe supplémentaire pour le courrier par avion pour les Pays Bas a été fixée à 50c. Le 15 juillet 1925, la taxe d’affranchissement de la lettre pour l’étranger est passée à 1 franc. C’est cette composition que l’on retrouve ici.

par avion hollande 1,50 1925

A retrouver sur la page : https://semeuse25cbleu.net/miscellanees/la-naissance-du-service-postal-aerien/

Hedjaz Grand Liban

Vu en vente sur http://www.actualitephilatelique.fr/.

Bloc de quatre avec millésime 0 (1920) surchargé en noir, GL/HEDJAZ/P.S.2.

hedjaz millésime 0.png

Ceci confirme le tirage sur planche au type 1A à partir des planches de 150. Il est précisé que le timbre est resté non émis, ce qui ne correspond en revanche en rien au fait qu’il ait été utilisé, au moins comme fiscal.

On retrouvera l’essentiel sur ce timbre sur la page dédiée au CHEMIN DE FER DU HEDJAZ

Smyrne, 2ème jour du tarif

Le bureau est de Smyrne fonctionna entre 1920 et le 1er mai 1923 en tant que secteur postal « Trésor et Postes 528 ». Bureau militaire tout d’abord, il fut ouvert aux civils à partir de juin 1920. Après le 1er mai 1923 et jusqu’à la fermeture du bureau les timbres furent annulés par une griffe « Postes françaises à Smyrne ».

Depuis 1910, le tarif de la lettre simple était de 25c. Le premier avril 1921, ce tarif passa à 50c, le 25c bleu pouvant évidemment être alors utilisé en paire. C’est le cas sur ce pli, lettre simple avec paire semeuse n°140 en paire, toujours intéressante à regarder car il s’agit du 2ème jour du tarif.

2eme jour tarif smyrne

Affranchissement à 50c, « Trésor et Postes 528 » de Smyrne, le 2 avril 1921

Chemin de fer du Hedjaz

Après de nouvelles informations et découvertes, nous proposons une nouvelle page sur le chemin de fer du Hedjaz et les timbres surchargés qui s’y rapportent. Elle est consultable en suivant ce lien : https://semeuse25cbleu.net/usages-non-postaux-2/chemin-de-fer-du-hedjaz/

hedjaz X3 2:2

Postes belges en France

Après qu’il s’est replié en septembre et octobre 1914 dans le nord de la France et en Normandie, le gouvernement belge au Havre et à Sainte Adresse reçut un privilège d’extraterritorialité. L’une des conséquences de cette extraterritorialité fut que le gouvernement belge put employer ses propres timbres-poste, créant ainsi une « poste belge en France ». Toutefois, cette poste belge en France recouvre deux réalités bien distinctes.

Bureau spécial au Havre et à Sainte Adresse

D’une part, un bureau spécial pour les opérations effectuées au Havre et à Sainte Adresse par des ressortissants belges a utilisé le timbre à date du Havre à partir du 18 octobre 1914. A la fin de ce mois d’octobre, il fut remplacé par un timbre à date spécifique « Le Havre Spécial », qui fut utilisé jusqu’au 14 octobre 1915.

belgique-le havre 1914

Du 15 octobre 1915 jusqu’au 22 novembre 1918, c’est un troisième cachet, bilingue celui-ci, qui fut utilisé.

Opérations postales des Divisions d’armée

D’autre part les opérations postales des unités en campagne (Division d’armée). Ces opérations sont confirmées par des Marques des formations belges en France assurant la franchise.

Il en va ainsi des centres d’Instruction de l’Armée belge qui étaient répartis un peu partout en Normandie et dans le Nord : Avranches, Ardres, Audruicq, Auvours, Bayeux, Carentan, Carteret, Coutances, Criel-sur-Mer, Dieppe, Eu, Fécamp, Gaillon, Granville, Gravelines, Grand Fort Philippe, Honfleur, Saint-Lô, Valognes.

Centre d’instruction de l’armée belge de Saint Lo, 13 mai 1915 : franchise postale accordée aux centres de l’Armée Belge.

Croix Rouge esffb (étiquette verte)

On note l’étiquette verte ES FFB et la bande de censure de l’autorité militaire

D’autres informations sur la page dédiée : Poste belge en France et poste militaire belge