Bureaux de l’Empire ottoman : Egypte

BUREAUX FRANÇAIS EN ÉGYPTE

Les Bureaux de poste français en Égypte faisaient partie d’un ensemble de bureaux de poste qui étaient gérés en Égypte par des puissances étrangères dont la France.

Quatre bureaux ont été ouverts en Égypte (Alexandrie, Le Caire, Port-Saïd et Suez) mais deux seulement (Alexandrie et Port-Saïd) ont perduré au-delà de 1890 pour ne fermer qu’en 1931.

On utilisa tout d’abord des timbres de France, les vignettes étant annulées avec un cachet local (losange petits chiffres, gros chiffres), puis un cachet à date.

A partir de 1899 on utilisa à Alexandrie et Port Saïd des vignettes spécifiques, timbres de France surchargés ou adaptés au nom de la ville.

Le bureau de distribution de Suez a été ouvert en novembre 1862, il fut converti en bureau de recette en 1874 , puis supprimé en décembre 1888. Celui du Caire a été ouvert en novembre 1865, fut converti en bureau de recette vers 1872, avant d’être fermé en mars 1875.

On utilisa aussi bien sûr des timbres de France métropolitaine, même si cet usage est resté rare.

Alexandrie

En raison de l’importance commerciale du grand port égyptien, un Bureau Français y fut créé dès 1830. Ce Bureau fut transformé en Bureau de Direction dès le 1er Mai 1837.
Une circulaire du 21 Février 1844 annonça la prochaine ouverture de la ligne directe de paquebots : «Marseille – Alexandrie» (via Malte); cette ouverture devint effective dès le mois de mars, avec un départ d’Alexandrie du paquebot «Osiris» le 20 mars. A partir du 4 octobre 1851, la ligne d’Égypte fut prise en charge par la société des Messageries Nationales. Puis, en 1862, l’escale intermédiaire de Malte fut transférée à Messine. La fréquence normale des traversées entre Marseille et Alexandrie était de deux voyages par mois. Fermé en 1931.

Usage postal dans le tarif du 1er mai 1910

Lettre 1er échelon : affranchissement à 25 centimes (x 1)

LSE France Egypte

LSE AlexandrieLettre recommandée : affranchissement à 50 centimes (x 2)

LRE Alexandrie 1911

Usage postal dans le tarif du 1er avril 1921

Lettre 1er échelon : affranchissement à 50 centimes (x 2)

LSE Alexandrie 1923 50c

Port-Saïd

Bureau de distribution, ouvert en juin 1867, Port Saïd fut transformé en bureau de recette en janvier 1894 et fonctionna  jusque en mars 1931.Tous les tarifs intérieurs et pour l’étranger peuvent se retrouver ici.

Usage postal dans le tarif du 1er avril 1910

Lettre 1er échelon : affranchissement à 25 centimes

Tarif du 23 mars 1924

Lettre 1er échelon pour l’intérieur : 25 c

LSE Port Said4 mai 1924, lettre simple de Port Saïd pour Paris.

Le cachet paquebot signifie que la lettre a été postée en mer, en dehors des eaux territoriales et que la lettre devait être affranchie par des timbres et au tarif du pays dont relève le bateau, lorsqu’elles sont déposées à une escale au bureau d’une poste locale, pour être acheminées ensuite. Ainsi cette lettre a-t-elle due être postée en mer sur un bâtiment français, puis présentée à la poste de Port Saïd, logiquement au tarif intérieur français, soit 25c en 1924

Publicités